littérature

Devoir de mémoire

U
n hommage court, silencieux, sobre.
Ne jamais oublier que le pire vient des hommes.

                                                                                                                                                        .1914-1918. 

Une pensée plus particulière pour mes aïeux, morts pour que nous puissions vivre en paix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s